0 5 minutes 1 mois

Le garagiste a été obligé de fournir des pièces de rechange usagées aux automobilistes. Depuis le 1er avril 2019, ils ont la responsabilité de mieux les informer sur ce sujet. Ces informations doivent être spécifiquement diffusées par le biais d’affiches et inclure une liste des pièces pertinentes, leurs prix, leur date de disponibilité et leurs sources.

Quelles sont les pièces automobiles concernées ?

La plupart des pièces de rechange utilisées dans le cadre de la maintenance sont liées à l’obligation de libération du mécanicien. Ils comprennent:

-Parties du corps amovibles

-Intérieur et pièces intérieures

-Verre dégommé

-Pièces optiques

-Les composants mécaniques ou électroniques, à l’exception des composants des composants de direction assemblés, des trains roulants, du dispositif de freinage et des composants de connexion à la terre, qui sont sujets à une usure mécanique et ne peuvent pas être démontés.

Quels sont les avantages d’acheter des pièces d’occasion ?

Une démarche respectueuse de l’environnement

La nouvelle réglementation vise à encourager une société plus durable. En effet, réparer sa voiture avec des pièces anciennes permet d’éviter la production de pièces neuves, limitant ainsi la consommation des ressources de notre planète. De quoi participer à la protection de l’environnement !

Une économie pour les automobilistes

Comme les voitures d’occasion, les pièces de rechange recyclées peuvent considérablement économiser le budget du conducteur. Leurs prix sont compétitifs, 30% à 40% inférieurs aux neufs. Afin que vous puissiez apprécier cette différence, le garagiste doit également vous fournir deux devis : un avec des pièces réutilisables et un sans. Un critère qui peut également être pris en compte lors du choix de la bonne voiture d’occasion.

Quels sont les inconvénients d’acheter des pièces d’occasion ?

Des pièces d’occasion moins bien garanties que les pièces neuves

Bien que les pièces auto d’occasion présentent de nombreux avantages, elles présentent également certains inconvénients. Contrairement aux produits neufs, ils ne bénéficient pas d’une garantie légale de deux ans, mais seulement d’une garantie légale de cinq ans contre les vices cachés. Parfois, le fournisseur fournira des garanties supplémentaires, dans ce cas, il s’agit généralement de six mois. Avant tout achat, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mécanicien.

Des éléments parfois difficiles à trouver

Les garagistes doivent fournir des pièces détachées automobiles d’occasion, mais il est parfois difficile de les trouver. Cela est particulièrement vrai pour les véhicules les plus proches, ou vice versa, les véhicules très anciens. Lorsque certains articles ne sont pas disponibles dans un délai compatible avec les temps d’arrêt du véhicule, ils peuvent ignorer les « pièces économiques circulaires » (CEIP).

D’où proviennent les pièces de réemploi pour véhicules ?

Ces pièces détachées doivent provenir d’un centre de véhicules hors d’usage (VHU) agréé et avoir passé avec succès un contrôle de référencement. Pour les qualifier, on parle de « pièces de l’économie circulaire » (CEIP). Contrairement aux produits vendus sur certains sites Internet par des particuliers ou des professionnels non autorisés, ils sont totalement sécurisés et traçables. Les machinistes qui assemblent des pièces marquées PIEC sont toujours soumis aux mêmes obligations de résultat que l’utilisation de pièces neuves.

Votre machiniste peut également s’approvisionner auprès des équipementiers autorisés à vendre des pièces sous le nom d’« échange standard ». Ceux-ci doivent être réparés conformément aux instructions du fabricant.

Quand opter pour une pièce d’occasion ?

Une fois que votre mécanicien vous aura fourni les informations, vous pourrez toujours choisir d’utiliser des pièces détachées recyclées ou des pièces neuves. Ce choix dépendra du prix, mais aussi de vos goûts : préférez-vous choisir de nouveaux produits, quitte à payer plus cher, ou souhaitez-vous participer à l’économie circulaire, même si la période de garantie est plus courte ?

Pour plus d’articles, visitez nos blogs.